lundi 26 octobre 2015

Matraqués, gazés....


Depuis combien d'années assistons nous au triste spectacle de manifestants, cassant et détruisant, sous l'œil impavide des forces de l'ordre ?

Cette fois, l'état a sorti la matraque.

Et pour réprimer quels dangereux factieux ?

Des avocats qui manifestaient en robe, dans des juridictions dont ils avaient eu l'audace de vouloir un temps empêcher l'accès. Point de destruction, point de début d'incendie, aucune attaque contre les biens et les personnes... juste une manifestation, sans doute avec quelques "mots" devant le ridicule d'une situation ubuesque.

A Créteil, à Toulouse, à Lille...

Matraqués et gazés pour avoir voulu défendre l'idée d'une justice pour tous !

Aucun commentaire: