mardi 19 décembre 2006

FLOP !

Une augmentation d'au moins 15 %, c'était un préalable pour reprendre notre activité.

Nous ne les avons pas obtenus, et de loin. On vient de nous exposer que nous n'aurions pas plus et qu'il faut se contenter de cela. Dont acte.

Nous devrons donc nous contenter de la création d'un observatoire dont le rôle est à vérifier.

Nous devrons nous contenter d'Etats-Généraux dont on ne sait pas comment et par qui ils seront organisés, et quel pourra être leur rôle ou leurs travaux.

Pour le reste "peanuts".

Sous la pression du CNB, de la Conférence des Bâtonniers, des Syndicats nationaux nous venons de saborder notre mouvement.

Le plus amusant aura été de nous entendre dire qu'il fallait arrêter parce que nous n'avions plus d'interlocuteurs... et que nous en aurions nécessairement après les état généraux..

Mais la démocratie s'est exprimée:

Cessation de la grève dans la forme actuelle (26 pour poursuivre/ 34 contre la grève telle qu'elle est en l'état).

Devant la proposition d'une grève tournante totale de toutes activités: 26 pour / 27 contre

Devant la proposition de bloquer le système pénal, sous la forme d'une grève du zèle: 24 / 3

Refus de reprendre les activités non indemnisées: majorité.

Rideau...

Fin de la récré.

5 commentaires:

Maitre Eolas a dit…

C'est quoi, au juste, les activités non indemnisées ? Les pensions militaires ?

des avocats aimant leur métier a dit…

Ce sont principalement les consultations gratuites... qui le sont à double titre: pour le justiciable (qui n'a pas à justifier d'une situation personnelle particulière) et pour l'avocat qui le fait sans être indemnisé... du moins quand la consultation est faite sous l'égide du Barreau. Cela n'est pas le cas de nombre de consultations effectuées en mairie qui sont alors organisées par les municipalités.

Les pensions militaires n'étaient pas indemnisées au temps jadis. je ne sais pas si elle le sont aujourd'hui.

E.P.I a dit…

La démocratie s'est également exprimée à Aix en Provence : POURSUITE DE LA GREVE SOUS SA FORME ACTUELLE (plus de désignations à l'AJ, plus de défense pénale) et ce, jusqu'au 31 décembre.
Vote à une quasi-unanimité !

prépubaire a dit…

elles le sont désormais... contrairement au CRA qui, il est vrai n'a pas la meme importance aux yeux de nos grands penseurs

avocatnet a dit…

les procédures devant le tribunal des pensions militaires sont prises en charge dans le cadre des commissions d'office.